Ils viennent des quatre coins du monde, ils sont de toutes les couleurs, c’est la raison pour laquelle Françoise, leur maîtresse, les appelle « sa classe arc-en-ciel ».
Aujourd’hui, pour mieux leur parler d’immigration, d’identité nationale, internationale, universelle… Françoise a décidé de les emmener visiter le musée des Arts premiers à Paris.
« Dessinez une sculpture, celle que vous voulez ! » Akil a choisi une statuette qui vient du pays dogon, au Mali, comme ses parents. Elle est drôle, avec son long visage et ses jambes de bébé. Mais tout à coup… voilà que la statuette se met à chuchoter ! Elle est née d’un arbre à palabres, elle a beaucoup voyagé, elle en a des choses à raconter !

Le petit fétiche de Bandiagara au musée des Arts premiers, Sophie Dressler (Texte et illustrations), L’école des loisirs

Ce matin, Ichou est en congé. Il en profite pour aider son père à travailler dans la palmeraie. Quelqu’un vole les grenades mûres depuis quelques jours. Un oiseau ? Un voisin ? Ichou veut le retrouver ! Hannah elle aussi accompagne son père, aujourd’hui. Elle veut monter un projet d’entraide avec son école, et lui est un botaniste qui désire étudier un cyprès rare, autrefois répandu ici, dans cette région du Sahara, le Tassili. Ils cherchent un guide. Les deux enfants font connaissance. Et ce sont les Touaregs qui vont accompagner les Français dans une exploration inoubliable du désert et des grottes du Tassili…

Un arc-en-ciel sur l’oasis – Le miracle de l’eau, Sophie Dressler (Texte et illustrations), L’école des loisirs

Des hommes-fleurs qui dansent pour guérir un malade. Des singes qui se baladent dans les arbres. Une partie de pêche dans la rivière. Une cascade qui sent le patchouli. Une forêt paradisiaque. Des bûcherons inquiétants. Un tsunami. Une nouvelle amie. Quelles vacances pour Clara, qui visite la station de recherche de son frère dans la forêt tropicale !
Une histoire et un documentaire pour faire connaissance avec les Mentawaï de l’île de Sibérut et leur forêt tropicale, en Indonésie.

Clara au pays des hommes-fleurs, Sophie Dressler (Texte et illustrations), L’école des loisirs

Lucie et son frère Antoine retrouve leur père chez leur grand-père. Revenu d’Afrique, celui-ci leur a rapporté une grosse graine qui est considéré la-bas comme un porte-bonheur. C’est l’occasion pour les enfants de découvrir dans le jardin de leur grand-père, ces « grands voyageurs ». En allant au potager, on parcourt le monde, l’Amérique et l’Asie. Puis, au verger, on s’allonge dans l’herbe, on découvre un monde minuscule, on ne devient pas plus haut qu’un brin d’herbe. Lucie et Antoine, petits lutins, découvrent ainsi la beauté et l’utilité des plantes, des insectes et de la nature. Une belle leçon de botanique.

Lucie au pays des graines, Sophie Dressler (Texte et illustrations), Ricochet

Patrick, Lisa et Arthur partent pêcher sur la plage : c’est la grande marée et la pêche sera bonne. Le temps passe si vite quand on s’amuse ! Si vite qu’on ne voit pas le temps changer, les nuages s’amonceler et la mer grossir. Soudain, une tempête surprend les enfants sur la plage. Une vraie tempête, force 10 ! Les éclairs zèbrent le ciel noir, la pluie tombe drue, les branches sont brisées et les arbres s’abattent avec fracas… et la nuit tombe ! Où trouver refuge ?

Force de 10 – Avis de tempête, Sophie Dressler (Texte et illustrations), L’école des loisirs

Voici la journée d’une troupe de macaques bonnets, quelque part en Inde. Vivida, Rama, Kumara et les leurs partent en quête de nourriture aux abords de la ville. Après quelques déconvenues, ils trouveront refuge dans un temple, où ils bénéficient de la protection des religieux hindous. Malgré la bienveillance des Indiens envers les animaux, la cohabitation n’est pas toujours de tout repos et gagner sa pitance ne va pas sans mal ! Si les macaques bonnets sont capables de s’adapter au monde des hommes, à leurs villes et à leurs temples, leur habitat naturel reste les arbres et la forêt. Or, dans beaucoup d’endroits, la forêt disparaît.

Sacrés singes, Sophie Dressler (Illustrations), L’école des loisirs

Des fouilles minutieuses ont mis au jour des habitations vieilles de quelque 8000 ans dans le village de Catal Hüyük, au coeur du plateau anatolien. Elles ont permis de découvrir et de comprendre ce que fut la révolution agricole, à la fin de la Préhistoire et la vie des anciens paysans dont nous sommes tous, finalement, descendants.

Un village d’agriculteurs en Asie Mineure – Çatal Höyük, Sophie Dressler, Albin Michel Jeunesse

Les Parisiens et la Seine partagent une longue histoire. Elle est contée ici en passant par le Pont-Neuf.

Un pont sur le temps – Le Pont-Neuf raconte Paris, Sophie Dressler (Conception & illustrations), Magnard

Chez les Lagarde, une famille de journalistes, la vie est loin d’être monotone : sans cesse sur la brèche, il faut couvrir l’actualité, la comprendre, l’analyser, la devancer parfois.
Le jounalisme, pour les Lagarde, c’est une passion, un désir incessant de tout savoir pour mieux informer. Chez eux, le soir, on discute, on commente les événements nationaux et internationaux. Les enfants sont présents, ils écoutent, ils enregistrent, ils se passionnent. Plus tard, comment s’étonner qu’à leur tour ils reprennent le flambeau ?

Les Lagarde, une famille de journalistes, Sophie Dressler (Illustrations), Larousse

Grâce à la création de routes toujours plus nombreuses et variées, l’horizon des hommes n’a cessé de s’élargir. Les grandes routes de l’histoire avec les pélerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, la route de la soie, les marins hollandais, les pionniers du Far-West, les pilotes de l’Aéropostale…

Les grandes routes, Sophie Dressler (Illustrations), Epigones